top of page

Le chamanisme, une voie d'Eveil?


Photo: Carolyn Drake


Avant d’être praticienne chamanique, je suis avant tout une grande mystique, il m’a fallu marcher avant de l’assumer pleinement. Je sais que je suis venue sur Terre pour vivre l’amour de Dieu, et le transmettre.


L'Eveil, ce basculement vers la conscience de l’Un, m'apparaît comme l’expérience la plus fascinante qui soit. C’est une recherche de ce qui est déjà présent, de notre véritable nature.


Petit à petit, sur mon chemin, les expériences de cet état d’unité sont de plus en plus fréquentes dans ma vie. Et ma quête, toujours aussi intense, est devenue plus paisible, moins frénétique qu’il y a quelques années.


Puis j’ai rencontré le chamanisme, et son grand chaos, cet art en lien avec tout le vivant et ses forces subtiles. De puissantes rencontres avec les esprits m’ont pris au cœur et aux tripes. Lorsque j’ai reçu l’appel, un feu s’est propagé en moi, je n’avais pas le choix: j'ai répondu.


Le chamanisme, dans sa forme la plus brute, est un ensemble de techniques qui visent à créer des ponts entre la réalité ordinaire et la réalité non ordinaire. Ces ponts peuvent être créés pour n’importe quelle raison et dans n’importe quelle intention.



Avec Marina et Mercedes, grande chamanes de coeur shipibo


Au Pérou, j’ai rencontré le peuple Shipibo, connu pour être de grands chamans, et aussi, de grands sorciers. J’avais entendu cette phrase au Pérou: “Nous occidentaux, nous réglons nos comptes avec la justice, ici, ils les règlent avec la magie”.


Un chaman est-il réellement un être éveillé? Tout dépend ce que l’on appelle l'Eveil, la définition est différente pour chacun d’entre nous.


Dans certains discours que je peux entendre venant de la sphère spirituelle, l’Eveil serait de réaliser, comprendre, qu’il existe d'autres formes de réalité que notre corps physique.

Je ne vais pas parler de cet éveil là.


Dans le monde des enseignants spirituels de la voie “Non duelle”, l’Eveil est la réalisation de sa véritable nature: nous sommes conscience pure et impersonnelle, nous sommes le Tout et le Rien. Nous sommes le Père, le Grand Créateur, jouant à se prendre pour une forme, afin de mieux pouvoir se connaître et se refléter.


C'est cette phrase prononcée par Jésus “Le Père et moi ne faisons qu’Un”. C’est la réalisation de la conscience JE SUIS. JE SUIS tout, et rien.


Voici quelques mots de Claudette Vidal sur l’Eveil: “L’éveil, est la reconnaissance que Je suis. Ce que Je suis est espace, silence, conscience. Je suis l’éternité du moment présent. Cette reconnaissance passe par la radiation du « je » personnel, limité et inscrit dans le temps. S’éveiller, c’est sortir du mensonge que nous sommes séparés les uns des autres et la découverte qu’il y a un seul Être, l’Un. “


Lorsque j’ai rencontré les écrits de Claudette Vidal, j'ai compris que cela faisait partie de mon chemin, que de marcher, petit à petit, en conscience, vers cette grâce.


En réalité, je suis persuadée que nous le faisons tous, simplement nous n’en avons pas tous conscience.


Lors d’une retraite avec Claudette Vidal, un participant m'avait demandé “mais le chamanisme et l'Eveil, c’est la même chose non?”.

Cette question m’a semblé intéressante. Je ressentais qu'être présente à cette retraite était complètement différent de mon chemin chamanique. C’était relié, mais la démarche était tout autre.


En retraite, je cherche à laisser mon costume de praticienne chamanique, je suis nue. Je reviens à celle que je suis profondément, celle que je suis avant la chamane.


Comment atteindre l'Eveil, et pourquoi le vouloir?


La réalisation de sa véritable nature peut se réaliser avec tout, en tout instant. Nous avons tous le souvenir d’un moment hors du temps en regardant, par exemple un coucher de soleil, et avoir conscience que nous sommes unis à tout ce qui est.


Il n'y a pas de raison à vouloir redevenir ce que nous sommes déjà. Il s’agit, avant toute chose, de terrains de jeux dans lesquels notre âme cherche à faire des expériences, à grandir, évoluer. Nous choisissons tous notre mise en scène personnalisée sur Terre, ces acteurs, son environnement, afin de pouvoir grandir et faire différentes expériences.


Dans ma mise en scène sur Terre, se trouve le chamanisme. Il m’offre un réseau vaste qui rempli mon coeur de joie, des forces sont parfois présentes pour m’accompagner, et parfois éloignées lorsque mon mental à des questions trop propices à nourrir l’égo. Tout est insaisissable, incontrôlable. Seul un coeur pur peut apprendre à oeuvrer avec les esprits, sans se brûler les ailes. Voilà un jeu qui ravit mon âme.


Mon âme s'étoffe de mille feux lorsque je suis en présence des esprits. Je suis à ma place, toute la ferveur dont je suis capable met mon égo à terre: je me sens au service de plus grand que mon moi, ma vérité s’aligne.


Chamanisme incarné


Vient ensuite le passage dans la matière, pour que ces forces trouvent toute leur place dans nos vies. Le chamanisme peut prendre sa place dans: la guérison, l’alignement, la connexion au tout, aux esprits, dans l’ouverture du coeur, dans les accompagnements dans la naissance et la mort, dans la recherche d’informations pour être guidée, dans la connexion avec notre âme…


Le chamanisme avait une place bien concrète dans la vie des peuples premiers: rechercher de gibier, solutions pour les maladies ou les pénuries de nourriture, guérison…


En 2022, j’ai délaissé quelque temps les enseignements de non dualité pour me plonger pleinement dans l’appel de l’Amazonie. Je ressentais un profond désir d’être immergée dans une culture chamanique, qui n’avait pas été déconnectée de sa transmission ancestrale.

Les cérémonies d’Ayahuasca sont venues ensuite s'inviter dans cette expérience, mais cela n’a pas été le but premier.


J’avais demandé à l’Ayahuasca de voir derrière les visions, je cherchais la fusion avec la Source. Je l’ai reçu lors de ma 7ème cérémonie d’Ayahuasca. Les effets de l’ivresse ont été si intenses que je n’avais plus de place pour penser, ni pour mon mental. J’ai alors été propulsée dans un espace infini qui crée tout, où il n’y a rien. Cette expérience a été très intense et profondément impactante dans ma vie.

J’ai donc vécu UNE expérience d’Eveil lors de cette cérémonie d’Ayahuasca. Cet espace dont parlent les grands mystiques, et que chacun peut retrouver, a donc été rejoint pendant une cérémonie chamanique. Lors de cette cérémonie, au milieu des chants des chamans, des odeurs de tabac et des bruits de l’Amazonie, je ressentais profondément dans mes cellules, que c’était ma place, et que c’était bien ici que je devais vivre cette expérience d’Eveil.



L'autel dans la Malloca (le "temple"), au Pérou.


Une cérémonie d’Ayahuasca est propice à ce que les barrières du mental laissent place à notre être véritable. Selon Myriam Beaugendre, l’Ayahuasca “restaure le vivant en nous”.


Pourtant, ces mêmes cérémonies peuvent donner des résultats très différents en fonction de qui les pratiquent: il existe beaucoup d' Ayahuasceros peu scrupuleux, et les cérémonies n’ont pas échappé aux enjeux mercantiles. Il peut arriver de sortir d’une cérémonie d’Ayahuasca plus fatigué, voir vidé, que lorsque l’on est rentré. Les chamanes n’hésitent pas parfois à se servir de l’énergie vitale des touristes pour la redistribuer à leur communauté.


Certains chamans en Amazonie ont des problèmes de santé à cause des rivalités d’autres tribus. Chez les mongols aussi, il existe des “combats” entre chamans, qui se lancent des sorts afin de tester leurs puissances. Nous sommes bien loin des êtres souverains incarnés, qui auraient reconnu leur divinité, loin des pièges de l’égo.


Alors, est-on éveillé lorsque l’on pratique le chamanisme?


J’ai pu remarquer que lorsque je pratique un soin, plus je me repose profondément dans cet espace du “je ne sais rien”, plus mon soin va être efficace.

Il est donc nécessaire de savoir une certaine faculté à faire le vide, et à mettre son mental de côté pendant les pratiques. C'est la fameux "devenir un os creux".


Entre les pratiques, l’égo peut complètement s’accaparer les résultats, le personnage. Il en va de la responsabilité de chaque chaman, pour marcher sur un chemin de dépouillement de l’égo.


La Conscience, le Grand Tout, la Source, le Grand Esprit, est ce qui précède tout existence.


Plus un chaman reconnaîtra cette vérité, plus ses pratiques seront pures, justes et efficaces.



34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page